Voyage slow food

Les Hautes vallées de la Roya, de l’Argentina et d’Aroscia pour une randonnée ou vont se mêler les paysages Alpin et les traditions pastorales et culinaires.

Le vécu que vous allez connaître dépasse la simple contemplation pour rejoindre le fil ténu qui nous lie a nos ancêtres à travers cette « cucina bianca » restée vivante.

Pour en savoir plus sur la Cucina Bianca https://cucinabianca.fr/animations/

Vous serez logés à l’Auberge Saint Martin à la Brigue en chambres doubles ainsi que dans le gîte « il Castagno »à Mendatica. Vous allez découvrir une cuisine basée sur ‘la Cucina Bianca » et le « Slow food ».

Du 5 au 11 mai 2024

Autres dates sur demande

village de la Brigue
Saccarelo 2200m
Mendatica
randonnée
sommet Saccarello
vallée de la Roya
village
chapelle
photographe vallée de merveille
cucina bianca

Déroulement de votre séjour

Heure d’arrivée: à partir de 15h

Itinéraires 

Marseille, Nice, Vintimille (Italie) par l’autoroute et remonter la vallée de la Roya. En train jusqu’à la gare centrale de Nice puis en train jusqu’à la Brigue. Vos véhicules pourront stationnés sur un parking devant l’hôtel durant le séjour. Pot de bienvenue et installation à l’Auberge Saint Martin en chambres de 2 places. Visite du village de la Brigue. Commentaires sur les paysages naturels et l’architecture. Présentation du séjour. Diner et nuitée à l’Auberge Saint Martin.

Départ (9h) la visite commence dès la sortie de l’hôtel avec l’église paroissiale Saint Martin suivi d’un parcours qui suit les ruelles de la Brigue et de la découverte de linteaux de portes pour le moins surprenant. Une fois le village dépassé rencontre avec l’agriculture de montagne et de son orientation bio. Le maraichage y tient une place de plus en plus grande ce sera l’occasion de présenter les différents types de cultures avec le concours d’un agriculteur retraité. Petit transfert en minibus pour découvrirez la Chapelle de Notre Dame des Fontaines qui recèle quelques secrets d’une part dans l’histoire de son architecture et d’autres parts dans l’univers des fresques qui la peuple.

Dénivelé insignifiant. Pique-nique au bord de la rivière sous la chapelle.

 

L’après-midi : Voyage à l’intérieur de la « Cucina bianca »

Après-midi. L’auberge Saint Martin qui vous accueille va encore vous étonner lorsque vous aller découvrir son atelier culinaire. Entourés de cuisiniers vous allez mettre très rapidement la main à la pâte et cette fois il ne s ‘agira pas d’une métaphore car la pâte ou plutôt les pâtes vont vous permettre la fabrication de gnocchis, sugélis et autre tourtes. Fines ou épaisses la pâte symbolise l’attachement de la Cucina Bianca à son terroir

Diner et nuitée à l’Auberge Saint Martin.

Départ (9h) Transfer en mini bus pour rejoindre le Colle Ardente dans une forêt de conifères de pins et de mélèzes. La randonnée depuis le Colle Ardente consiste à gravir le mont Saccarello 2201 (500m de dénivelé positif et 500m de dénivelé négatif) 5h de marche avec des sacs légers!
Le paysage que vous allez découvrir depuis le col laisse sans voix avec le sommet du Saccarelo à plus de 2200m juste au-dessus de vos têtes qui semble garder la haute vallée de l’Argentina au-dessus de la Méditerranée que l’on aperçoit !
Cette zone jadis théâtre de combats a gardé des vestiges de fortifications remarquables.
Après la randonnée nous rejoindrons Mendatica terme de notre étape en minibus.
Installation dans l’agritourisme « il Castagno » en chambres double ou dortoirs.
Dîner autour des plats qui puisent leurs inspirations dans un pays consacré principalement à l’élevage de moutons destiné à la production de fromage, la tome brigasca, le bruss…
Diner et nuitée à l’agritourisme « il castagno »

Une journée dédiée aux traditions culinaires, à l’élevage et la gastronomie autour de L’agritourisme il Castagno et de déguster les produits locaux et les plats préparés par la Signora Terzilia : des plats typiques de la montagne ligure liés aux traditions de la vallée de l’Arroscia. Les matières premières utilisées pour la préparation des repas sont presque exclusivement produites à la ferme, avec le soleil, l’eau et l’air de cette belle vallée. La ferme a une extension de 11 hectares et produit des légumes, des fruits du sous-bois, de la nourriture pour les animaux. Visite du laboratoire ou sont élaborés les fromages, la charcuterie. Randonnée de 3h entre foret et pâturage. 300m de dénivelé.

Diner et nuitée à l’Agritourisme

Randonné aux cascades d’Arroscia permet de découvrir ce haut lieu du pastoralisme  Visite du village abandonné de Poilarocca et de la chapelle Santa Margherita qui renferme des fresques du 15éme siècle. Commentaires : ethnologie, les parlés populaires, l’histoire, le climat.

700m de dénivelé positif, 700m de dénivelé négatif 5/6h de marche.

Diner et nuitée à l’Agritourisme il Castagno.

Départ en minibus pour rejoindre la haute route du sel au-dessus de Mendatica. C’est une randonnée en boucle pour rejoindre la ligne de crête à plus de 2000m. Commentaires sur l’histoire des Alpes de l’ère quaternaire à nos jours et qui  portera un éclairage sur notre monde actuel. L’occupation du territoire trouve ses origines au Néolithique (les sites archéologiques de la vallée de l’Argentina en sont le témoin) et continuera du « moyen-âge » jusqu’au début du vingtième siècle. La transhumance, réalité juridico économique explique en partie l’urbanisme tel qu’on le voit de nos jours. Transfert en minibus pour rejoindre la brigue depuis le col Garezzo

500m de dénivelé positif, 500m de dénivelé négatif 5h de Marche.

Petit déjeuner et départ en fin de matinée

Michel Rostagni

Accompagnateur en Montagne

michel accompagnateur en montagne
fromage
Il castagno
Mendatica rue
table il castagno

Équipements recommandés : Vêtements chauds et contre la pluie, chaussures de marche, sac à dos minimum 30 litres.

Votre hébergement et le restaurant de l’auberge Saint Martin à la Brigue

Séjour découverte à La Brigue
Auberge Saint Martin
salle de restaurant
chambre

Votre hébergement à Mendatica « Il Castagno »

refuge mendatica
agrituurisme

Informations utiles

  • 6 demi-pensions et 5 déjeuners
  • L’encadrement par un accompagnateur en montagne
  • Les transferts durant le séjour
  • L’assurance RC
  • Non compris: les boissons, les dépenses personnelles, l’assurance annulation standard

792 € par personne

Dernière étape après avoir vérifié la disponibilité en nous contactant vous pouvez réserver par un chèque d’acompte d’environ 30% (soit 190€ par personne) à l’ordre d’ AET NATURE 392 chemin du Foussa 06540 Breil sur Roya. Le solde sera réglé sur place au début du séjour.

Vous pouvez régler l’acompte de 190€ par personne par carte bancaire avec Paypal sans avoir à ouvrir un compte.

Ces acomptes seront intégralement remboursés en cas d’annulation due à la pandémie du coronavirus.

Acompte

Une questions ?
Plus d’informations, de photos ?

Nous sommes à votre écoute de 8h à 21h tous les jours
+33 6.76.28.25.00
Formulaire de contact

Vallée de la Roya

La route de La « Cucina Bianca »

Dans les hautes vallées du Piémont, de la Ligurie et des Alpes-Maritimes, terres de tradition pastorale et agricole, les habitants ont développé une cuisine particulière appelée « Cucina Bianca » (cuisine blanche). Cette tradition culinaire est basée sur les produits locaux de la civilisation agropastorale: farine, pommes de terre, poireaux, navets, produits laitiers, légumineuses, plantes alimentaires ou aromatiques sauvages répandues sur  les chemins de transhumance.

La Cucina Bianca (Cuisine Blanche) doit son nom à l’absence de couleur de ses plats, qui contraste avec la cuisine méditerranéenne voisine, très colorée. Le manque de couleur, cependant, ne signifie pas un manque de goût. La Cucina Bianca est très savoureuse et basée sur des plats énergétiques Les recettes sont simples, étant à l’origine réalisées dans des abris sommaires (les « Malghe »), le long du parcours des troupeaux, et consistent généralement en un seul plat, qui ne nécessite pas de longue préparation, mais un certain savoir-faire.

Parmi les plats les plus connus, on trouve les sügeli, pâtes plissées composées d’eau et de farine, accompagnées de bruss, fromage à la crème à base de ricotta fermentée ; et les fromages de brebis « tuma » ou  de chèvre. Les sügeli sont inscrits au patrimoine immatériel de la France depuis 2009. C’est la zone de la race brebis brigasque, qui était en voie de disparition, jusqu’à ce qu’une organisation soit créée, dans le cadre du mouvement « Slow food » pour la protéger et soutenir la production de fromage au lait cru, fabriqué dans les quelques pâturages restants le long de la frontière entre l’Italie et la France. Toute la région est d’ailleurs un berceau du mouvement Slow Food.

Afin de protéger les produits des Alpes maritimes et ligures, une route appelée Strada della Cucina Bianca – Civiltà delle Malghe (route Cucina Bianca –civilisation des bergeries) a été constituée, reliant plusieurs villages, de chaque côté de la Frontière italienne. L’un d’entre eux, Mendatica, chaque année à la fin du mois d’août, célèbre le Festival Cucina Bianca, avec des itinéraires gastronomiques dans les ruelles de la vieille ville.

Une cuisine durable, respectueuse de l’environnement naturel et humain.

La promotion de la cucina bianca se base sur :

  • la valorisation de la culture agropastorale locale, riche d’une tradition millénaire, récemment revitalisée par des préoccupations environnementales
  • des ressources alimentaires locales peu transformées et saines, des céréales produites localement, des légumes issus des potagers villageois, des plantes cueillies sur place.
  • une faible dépense énergétique, les recettes ne demandent que peu de cuisson , les plats et les ingrédients se conservent à température ambiante.
  • l’absence quasi-totale de viande : il s’agit d’une cuisine des bergers et ceux-ci ne consommaient que très rarement la viande provenant de leurs propres bêtes.
  • sur un profond respect de l’environnement, source de tous les ingrédients nécessaires à la composition des plats. La cucina bianca ne laisse que très peu de déchets (quelques épluchures…) et les ingrédients utilisés n’ont pas besoin d’emballages. L’absence quasi totales de graisses facilite le nettoyage et l’entretient de cuisines et des ustensiles. Par respect de la tradition, la préparation des ingrédients s’effectue à la force du poignet, sans appareils électroménagers.
  • l’opportunité pour les éleveurs, les agriculteurs et les restaurateurs locaux, de valoriser leurs productions.
  • la rencontre avec les habitants, ravis de partager leurs savoir faire, de raconter, de faire découvrir leur territoire aux ressources naturelles et culturelles infinies.
  • les attentes toujours plus pressantes de visiteurs recherchent des produits touristiques personnalisés, centré autour de préoccupations environnementales et culturelles.

Dans ce contexte, depuis le  village de La Brigue, dans les Alpes-Maritimes (vallée de la Roya,  la « Route de la Cucina Bianca », une piste forestière, arrive depuis l’Italie . Elle est parcourue dès le printemps et jusqu’à l’automne par des cyclotouristes pour lesquels le village est une étape incontournable. En outre, un autre itinéraire vélo très fréquenté passe par La Brigue, la Haute Route du Sel, en provenance du Piémont et qui aboutit sur les rives de la Méditerranée. De nombreux sentiers de grande randonnée, praticables à pieds, à cheval ou à VTT convergent vers le village.

La Brigue est le berceau de la cucina Bianca avec en particulier la fameuse » tantifulusa » (une tourte aux légumes) et les « sugeli », des pâtes assaisonnées avec le « bruss », un fromage de brebis fermenté local. Les randonneurs se délectent de ces préparations riches en sucres lents…

Dans le village, au-delà d’offrir ces plats– et bien d’autres -dans ses menus, l’Auberge Saint Martin souhaite diversifier ses activités et améliorer l’accueil et les relations avec les visiteurs. Elle leur offrira un service qui va au-delà de l’hôtellerie et de la restauration, au moyen d’une série d’animations qui utilisent la « cucina bianca » comme ressort. Il s’agira de proposer des séjours de découverte qui partiront de lieux de production des ingrédients, pour ensuite apprendre à confectionner les plats et enfin les déguster :

  • Rencontre avec les éleveurs et les bergers dans les alpages pour assister à la fabrication des fromages au cours de randonnées accompagnées et commentées en montagne.
  • Découverte et Récolte des légumes et herbes chez les maraîchers du village.
  • Cueillette des plantes alimentaires sauvages, guidée par un ethnobotaniste, accompagnateur en moyenne montagne.

Le projet « cucina bianca » s’appuie sur un partage d’expérience entre plusieurs acteurs locaux, dans une logique transfrontalière, environnementale et patrimoniale qui leur tient à cœur. Les conséquences de la tempête Alex et la crise sanitaire ont touché durement les activités des partenaires du projet, les poussant à diversifier leurs activités dans un esprit de collaboration et de reconstruction positifs.

  • L’Auberge Saint Martin à La Brigue est animée par son propriétaire Patrick Teisseire. Ce jeune hôtelier, très attaché au village et engagé dans la vie sociale et culturelle locale, est l’initiateur et sera le porteur du projet.[1]
  • Michel Rostagni, opérateur de voyages[2] installé à Breil sur Roya, qui possède une solide expérience dans l’offre de séjours thématiques originaux, mêlant la découverte du patrimoine et les activités outdoor.
  • Simona Pastorelli, propriétaire de l’agriturismo il Castagno, situé dans le village de Mendatica, en Italie, à quelques kilomètres de La Brigue, un restaurant associé à une ferme pédagogique[3].
  • Les refuges de haute montagne situés qui s’égrènent sur la Haute Route du Sel entre la France et l’Italie.[4]
  • Les éleveurs et producteurs agricoles locaux, en France et en Italie.[5]
  • Les offices de tourisme territoriax français[6] et italiens[7]

Vous savez presque tout il faut maintenant se mettre en route et il n’y en a qu’une qui vous tend les bras « la Strada della Cucina Bianca » A très bientôt.

[1] https://www.hotel-la-brigue.fr/

[2] https://www.aetnature.com/

[3] http://www.agriligurianet.it/it/vetrina/turismo-verde/ricerca-agriturismo-aziende/item/4977-il-castagno.html

[4] https://www.altaviadelsale.com/fra/itineraires

[5] ttps://provence-alpes-cotedazur.com/offres/maison-des-producteurs-locaux-breil-sur-roya-fr-2856515/

[6] https://www.menton-riviera-merveilles.fr/

[7] http://www.cuneoholiday.com/fr/activites-en-plein-air/vtt-et-cyclotourisme/la-route-du-sel-de-limone-piemonte-au-bord-de-mer/